COMMUNE DE DOMECY SUR CURE

...aux portes du Morvan

Les Boulois

LES BOULOIS AUJOURD'HUI

Le milieu du vingtième siècle voit un grand changement dans la physionomie du hameau. Devenue inutile et peu salubre, la mare est comblée laissant place à une agréable étendue de verdure. Un moment menacé par un projet de barrage EDF, le village est entré paisiblement dans le troisième millénaire. La population permanente n'est que de quatre habitants, mais l'été, toutes les maisons rouvrent, occupées par des gens heureux de vivre au sein de cette nature magnifique.

photos_les_boulois_001_320x200photos_les_boulois_004_320x200

            La population permanente des Boulois                                                 Vue du hameau

photos_les_boulois_005_320x200

Un coin du hameau

LES BOULOIS

Situé dans une clairière juste au dessus des vallées de la Cure et de la Brinjame, le hameau des Boulois est sans doute très ancien. Etymologiquement, son nom viendrait du latin « Betulla » et désignerait un endroit primitivement planté de bouleaux.

Avant la révolution, le hameau des Boulois était une dépendance de l'abbaye de Cure. Chaque chef de famille, tenant feu et lieu, devait à l'abbé cinq sous de bourgeoisie, deux poules de coutume et un boisseau d'avoine à la mesure de Monceaux-le-Comte. Pour défendre leurs droits d'usage et de pacage dans le bois des Abattis les habitants des Boulois durent soutenir plusieurs procès avec l'abbé de Cure et le comte de Chastellux.

Le village des Boulois n'a jamais été très peuplé. Au dix-huitième siècle il ne comptait que quelques feux : des RAPPENEAU, des CARREAU, des FILLON, des GUYOT, tous laboureurs. Le hameau se développe au siècle suivant et la population augmente jusqu'à atteindre 31 habitants en 1906. Les principales familles sont alors les GOUSSOT et les MEULEAU.

les_boulois_rduit

 

Accès réservé